Correspondance de prisonnier de guerre (1939-1945)

Paul Caillau
298 lettres de septembre 1939 à mai 1945
Mobilisation – Drôle de guerre – Captivité
Introduction, notes et annexes : Éric Nicolas
259 pages
Hors-Commerce

Catégories : ,

Description

23 juin 1940
Je suis prisonnier depuis avant-hier. Santé excellente, moral aussi. Je vous ai écrit la dernière fois le 13 et reçu ce jour-là la dernière lettre de tante du 8 je crois. Je vous donnerai mon adresse dès qu’on me la dira. Ne soyez pas inquiet. Il aurait pu arriver pire ces jours derniers. Enfin, nous oublierons tous ces mauvais jours et un jour prochain j’espère avoir le plaisir de vous retrouver. Je vous embrasse bien fort et je demande aux petits de bien faire la prière pour Tonton.